L’inspection d’une maison peut être une période très stressante pour les acheteurs de maison. Les clients passent beaucoup de temps à chercher la bonne maison, à négocier avec le vendeur et sont souvent déjà attachés à leur maison lorsqu’ils font appel à un inspecteur en bâtiment. Ils ne veulent donc pas apprendre que la résidence qu’ils souhaitent acheter comporte plusieurs problèmes.

Néanmoins, il est vigilant de procéder à une inspection de maison, car celle-ci pourrait révéler des vices coûteux à réparer. Voici d’ailleurs les pires choses à entendre lors d’une inspection de maison.

La maison est infestée par des fourmis charpentières

Si votre inspecteur en bâtiment constate un problème de souris ou de rats, vous pouvez habituellement vous débarrasser de ces intrus gênants sans trop de problèmes. Cependant, si l’inspection révèle un problème de fourmis charpentières, vous faites face à un problème plus complexe. Comme ces insectes s’attaquent au bois de charpente, vous devrez non seulement les exterminer, mais aussi remplacer le bois endommagé, ce qui peut impliquer d’avoir à ouvrir les murs et les plafonds.

Pour s’assurer que le problème ne réapparaitra pas, il faut faire appel à un expert en gestion parasitaire qui chassera les fourmis pour ensuite éliminer les facteurs favorables à leur retour. Plusieurs de ces professionnels des animaux et insectes nuisibles offrent des services d’extermination au Québec.

Un réseau électrique en fil d’aluminium

Le câblage électrique en aluminium a été utilisé durant de nombreuses années dans les réseaux électriques domestiques. Cependant, plusieurs incendies se sont déclarés en raison de ce type de fil dans les murs. Les risques d’incendie sont tels que les compagnies d’assurance peuvent refuser d’assurer une maison avec ce type câblage, ou facturer une prime. Refaire le réseau électrique de la maison est la meilleure solution à ce problème, mais vous devrez investir plusieurs milliers de dollars.

La toiture a des problèmes d’étanchéité

Les toits peuvent permettre l’infiltration d’eau en raison de dommages, de l’âge ou d’un entretien insuffisant. Même les fuites mineures du toit endommagent souvent les finitions intérieures, ce qui peut être coûteux à réparer. Les systèmes de toiture qui ont dépassé leur durée de vie utile peuvent coûter des dizaines de milliers de dollars à remplacer, voilà pourquoi un toit qui coule n’est jamais une très bonne nouvelle à recevoir d’un inspecteur en bâtiment.

Il y a présence de moisissures dans certaines zones de la maison

La moisissure se développe lorsqu’il y a présence de chaleur, de matières organiques (p. ex. bois, papier) et un taux d’humidité d’au moins 15 %. La moisissure est souvent le signe d’un autre problème comme des fuites ou infiltrations d’eau. Elles peuvent aussi être dangereuses pour la santé des occupants de la maison.

Les moisissures identifiées lors de l’inspection d’une maison doivent d’ailleurs faire l’objet d’une enquête supplémentaire menée par un spécialiste des moisissures, ce qui peut engendrer des dépenses supplémentaires. Vous ne voulez donc pas que votre inspecteur détecte des moisissures !

En conclusion

Alors, même si vous étiez convaincu d’avoir trouvé la maison de vos rêves, vous devriez reconsidérer cet achat important si l’inspection de celle-ci révèle un ou plusieurs des problèmes mentionnés ci-haut. Vous éviterez bien des complications.