Le mode de fabrication d’un matelas en latex représente une interrogation que tout futur consommateur pourrait avoir. Le but est de mieux comprendre pour bien choisir. Découvrez comment est conçu un matelas en latex naturel et quelle qualité de couchage il peut offrir.

D’où vient le latex de votre matelas ?

Le latex est une substance naturelle que l’on obtient à partir de l’hévéa. C’est la sève de cet arbre qui servira de matière première pour la conception du matelas. Pour ce faire, le latex sera mélangé à d’autres additifs, coulé dans un moule et cuit au four.
Plus le pourcentage de latex est élevé dans le mélange, mieux sera la qualité du couchage. L’appellation « latex » s’applique uniquement à l’âme du matelas qui devra en être composé à au moins 85%.

Conception des plateaux du matelas

Les plateaux habillent l’âme du matelas. Ils sont donc constitués des faces de couchage, de tissu et de garnissage. Tous ces éléments sont faits à partir de matières naturelles telles que le coton biologique ou la laine. Ils sont également fabriqués à la main de manière artisanale. Une couture vient consolider le tout et des motifs sont créés sur le haut du matelas.

Conception des zones de soutien

Une fois sorti de sa cuisson au four, le bloc de latex qui sera l’âme du matelas est garni d’alvéoles. Ces alvéoles ont été créées grâce aux picots qui garantissent une cuisson uniforme du latex. Ces derniers permettent d’obtenir un matelas aéré et qui respire, idéal pour une nuit ventilée naturellement. Ce sont également ces alvéoles qui servent de zones de soutien ou zones de confort au matelas. En effet, ils permettent d’optimiser le sommeil en épousant la forme du corps.
Vous pourrez ainsi dormir confortablement et prendre soin naturellement de votre dos et de votre colonne vertébrale. Les alvéoles de petit diamètre offrent un confort ferme au niveau du matelas tandis qu’un large diamètre offre un confort plutôt souple.

Assemblage de votre matelas en latex

L’âme du matelas sorti du four est découpé aux dimensions voulues. On l’assemble ensuite avec les plateaux et le bandeau qui vient recouvrir le matelas. Ce processus d’assemblage se fait majoritairement à la main pour des résultats optimaux. Des piqûres et des surjets assurent que le matelas reste en place et ne glisse pas sous le bandeau.
Enfin, une fois le contrôle qualité validé, le matelas est emballé et mis à disposition du consommateur.

Un confort optimal sur une literie de qualité, c’est la promesse offerte par l’utilisation d’un matelas en latex 100 % naturel. Cliquez ici pour en savoir plus.