Avec les bouchons qui ne cessent de s’accumuler dans les grandes villes de France, il devient difficile d’arriver à l’heure aux divers rendez-vous, ou même au travail. C’est pourquoi les citadins se tournent de plus en plus vers les moyens de transport compacts et pratiques, à l’instar du vélo à assistance électrique ou VAE. Également écologique, ce dernier est particulièrement idéal pour les randonnées. Il faut savoir qu’il est désormais disponible en plusieurs modèles sur le marché. Pour mieux profiter de ses atouts, il convient d’opter pour le bon produit. Pour cela, il va falloir prendre en considération quelques points essentiels. Les détails dans le présent article.

 

Choisir son VAE en fonction de son usage

 

Pour trouver le bon vélo électrique parfaitement adapté à ses besoins, il va falloir avant tout définir son utilisation. Si certains consommateurs achètent un VAE pour partir en randonnée avec leurs amis, par exemple, d’autres s’en offrent un pour leurs divers déplacements en ville. Chacun peut de ce fait avoir ses raisons d’opter pour ce type de véhicule. Pour affiner son choix, il est également recommandé de considérer d’autres critères, à savoir le type de parcours et ses caractéristiques, la distance à parcourir, le type de route à traverser, etc. Les besoins en termes d’équipements sont de même à prendre en compte. Il en est de même pour les préférences de posture du cycliste. Il se peut aussi que l’utilisateur ait un faible pour une marque en particulier, comme la marque eovolt, ou encore, pour un design spécifique. Tout cela va aider le consommateur à dénicher un produit qui saura lui apporter pleine satisfaction.

 

La motorisation et la taille du VAE à prendre en compte

 

Une fois l’utilisation du VAE déterminée, il est important de s’attarder sur sa motorisation. Il n’est pas toujours facile de choisir entre les différents moteurs mis en vente sur le marché. C’est pour cela qu’il faut considérer chaque caractéristique de cet élément. Il est à noter qu’il peut être installé au niveau de la roue arrière, de la roue avant ou du pédalier. Il peut d’ailleurs proposer à l’utilisateur des sensations différentes. Avant d’opter pour tel ou tel moteur, mieux vaut donc comparer les divers modèles disponibles et ne pas hésiter à les essayer si possible. L’autonomie de la batterie mérite également une attention particulière. Elle dépend surtout de la technologie de l’accumulateur. Celui au lithium est actuellement le plus prisé. Dans tous les cas, les batteries mises en vente par les grands fabricants sont à privilégier. En ce qui concerne la taille de l’engin, elle est à sélectionner en fonction du poids et du gabarit du cycliste.

 

Quid du prix du VAE ?

 

Dans cette quête, le critère budgétaire ne doit pas non plus être pris à la légère. Il ne s’agit pas de trouver le véhicule le moins cher du marché, mais plutôt celui qui affiche le meilleur rapport qualité/prix. Il faut savoir en effet que les VAE pas chers peuvent présenter des défauts d’assemblage, de conception ou des composants de mauvaise qualité. Pour bénéficier d’un modèle à la fois fiable et performant, et pour profiter d’une prise en charge complète de celui-ci en cas de souci ultérieur, il est plus judicieux d’investir dans un produit issu du catalogue d’une marque renommée comme eovolt. Les véhicules proposés par une telle enseigne peuvent être onéreux, certes, mais leur achat en vaut la peine si l’on souhaite investir sur le long terme. Enfin, il est fortement conseillé de s’assurer que le distributeur convoité puisse prendre en charge la réparation du vélo en cas de problème. La présence d’un SAV et d’une assistance complète est de ce fait très sollicitée.