Conduits de cheminée extérieurLes conduits de cheminées existent en plusieurs variétés dans leur utilisation dans les maisons individuelles. Ils sont faits de différentes matières et selon divers procédés. Par ailleurs, leur installation exige la conformité à des règles particulièrement strictes. Ainsi choisir son conduit de cheminée (ou conduit de fumée) peut s’avérer être une tâche difficile. Vous êtes actuellement intéressé dans l’achat d’un conduit de cheminée ? Suivez le guide …

Les conduits de cheminée, pour quel usage ?

La fonction essentielle du conduit de cheminée est l’évacuation des fumées. Pour ce faire, le plus souvent, il sert de point de raccordement d’un appareil de chauffage à combustion. Permettant également l’évacuation des fumées des feux de bois réalisés dans la cheminée, le conduit de cheminée est un dispositif efficace pour se réchauffer au bois. Mise à part l’évacuation des gaz de combustion, les conduits de cheminée peuvent également faire office de passage de tuyaux de ventilation.

 

Les différents types de conduits de cheminées

Il existe deux grandes familles de conduits de cheminées : le conduit maçonné et le conduit métallique. Les conduits maçonnés sont fabriqués à partir de terres cuites, de céramique ou de béton pouzzolane. Les conduits métalliques quant à eux, sont fabriqués en acier inox. Ils se présentent en simple ou en double en paroi.

Selon votre choix, le conduit peut recouvrir une forme circulaire, carrée ou rectangulaire. Il peut être installé à l’intérieur ou à l’extérieur. Pour plus d’informations, le site chemineeo.fr présente différents types de conduits de fumée en inox (intérieur ou extérieur) d’excellente qualité et propose également un bon nombre de ressources informatives pour creuser le sujet afin d’être sûr de faire le bon choix.

 

Les caractéristiques du conduit de cheminée

Le conduit de cheminée doit répondre à certains critères à l’intérieur comme à l’extérieur pour être efficace. Sa caractéristique principale est son imperméabilité au gaz, afin prévenir les éventuelles intoxications. Il est fabriqué de manière à être résistant aux condensations et à la corrosion des fumées, pour échapper aux dépôts de bistre et à la rouille. Le conduit de cheminée ayant besoin d’un entretien régulier, il doit également être résistant aux ramonages mécaniques et ne pas se prêter facilement à la détérioration.

Encore une fois si vous souhaitez creuser le sujet et prendre plus de renseignements, n’hésitez pas à visiter le site de chemineeo qui est une mine de ressources et peut même vous proposer des conduits sur mesure pour votre habitation.