Quelle différence existe-t-il entre un ergonome et un UX Designer ?

Chacun possède ses domaines de prédilection. L’ergonome va davantage se concentrer sur l’interface interactive ou l’application mobile et tactile selon deux critères principaux : l’utilisabilité et l’utilité. Alors que l’UX Designer est plutôt un spécialiste de l’expérience des utilisateurs (UX) en cherchant les facteurs qui conduisent à leur satisfaction. Dans un projet de conception d’interfaces ergonomiques orientées UX, ces deux métiers sont nécessaires. Essayons de retrouver ce qu’il faut savoir sur l’UX Design ainsi que les compétences et les missions que l’ergonome et l’UX Designer peuvent remplir en commun, au lieu de chercher à les départager.

A savoir, l’UX design est un métier nouveau. Il y a une grande carence en UX Designer ce qui en fait un métier très recherché actuellement. C’est le moment de se former pour se lancer !

L’expérience utilisateur (UX) au cœur de l’ergonomie IHM

Le design de service s’intéresse à la fonctionnalité et à la forme des services conçus du point de vue des utilisateurs. Ces derniers sont au cœur de la conception ergonomique d’interfaces Homme-Machine (IHM). Leur niveau de satisfaction garantit les degrés d’utilité, d’accessibilité et de désirabilité de l’interface qu’ils utilisent. Si l’ergonome cherche par tous les moyens à rendre l’interface facile et agréable à utiliser, l’UX Designer quant à lui se préoccupe des attentes et des comportements des utilisateurs finaux, afin de pouvoir adapter pleinement l’interface et les diverses modalités d’interactions. Si ces deux approches semblent différentes en leur objet : l’une étant technique et l’autre davantage cognitive et émotionnelle, elles sont nécessaires et complémentaires au développement final de l’interface.

Quelles sont les compétences nécessaires pour réaliser un design d’interactions réussi ?

5 principales compétences peuvent définir les tâches essentielles de l’UX Designer :

  1. Rechercher et étudier les utilisateurs. La réalisation d’un projet de conception d’interfaces interactives passe nécessairement par une étude au préalable des utilisateurs cibles
  2. Architecturer et hiérarchiser l’information. Des contenus informationnels bien structurés facilitent les parcours des utilisateurs, rendent plus facile l’utilisation de l’interface et permettent aux utilisateurs de trouver ce qu’ils recherchent plus facilement
  3. Garantir un bon design d’interaction pour apporter aux utilisateurs une expérience riche
  4. Un design visuel efficace afin de rendre l’interface attractive et crédible. Ainsi, la communication de marque contribue à la fidélisation pérenne de ses utilisateurs
  5. Bien analyser les tests utilisateurs. Au final, il importe d’évaluer la satisfaction des utilisateurs en privilégiant d’une part leur participation en amont de la conception du projet et d’autre part en testant la fiabilité de leur expérience

 

Quelles formations professionnelles choisir ?

L’acquisition de ses compétences nécessite une formation UX professionnelle dédiée à l’ergonomie et au design d’interface dispensée par des professionnels de l’UX. C’est le cas d’Usabilis, organisme de formation intervenant à Paris et en Île de France et qui propose des formations certifiantes destinées à toutes les personnes impliquées dans projet UX et désireuses d’acquérir les compétences pratiques en ergonomie des interfaces.

L’objectif des journées de formation est de permettre à ces professionnels d’acquérir les outils méthodologiques de l’ergonomie digitale et de la conception centrée utilisateur. Cette montée en compétence leur permettra de piloter efficacement le développement ou la refonte d’interfaces qu’elles soient logicielles, web ou mobiles et tactiles.