Vous envisagez d’aménager les combles ou le grenier de votre habitation ? Il s’agit d’un projet idéal pour étendre la surface habitable d’un logement. Cependant, il est important de connaître les principes de base afin de mener à bien l’opération et s’offrir un espace sain et confortable suivant les normes. Zoom sur les informations importantes à savoir que l’aménagement des combles ou des greniers.

Dans quels cas réaliser l’aménagement des combles ?

Un projet d’aménagement est envisageable pour les combles s’ils disposent d’un volume suffisant à cet effet. Mais il est aussi important de respecter plusieurs critères. Notamment, il est indispensable qu’il dispose d’une hauteur de 1,80 mètre au minimum. Il faudra également un sol porteur. Respectant ces points, il est possible d’y aménager un bureau, une salle d’eau, un bureau… Là encore, en cas de soucis, il est possible d’optimiser l’espace pour un confort de vie optimal.

Déjà, si des rampants limites le volume, il est possible d’y emménager des placards ou encore une penderie, selon le cas. S’il s’agit d’une chambre, il est possible d’y glisser un lit qui sera adossé à un mur porteur ou au pignon. Avant la réalisation des travaux, il est important de faire une demande de permis de construire ou encore une déclaration administrative s’il y a ajout de surface ou encore création de nouvelles ouvertures. Dans tous les cas, l’idéal serait de confier les travaux à une entreprise de rénovation de maison afin de faciliter les démarches et pour profiter d’un travail bien fait.

Zoom sur les travaux à envisager

L’aménagement des combles est une opération délicate qui demande un savoir-faire professionnel. L’intervention de cette entreprise spécialisée en renovation de maison dans le Finistere sera donc bénéfique. Généralement, le projet commence d’ailleurs par une vérification de l’étanchéité et l’état de l’ossature du faîtage. Ce sera après cela que le professionnel procédera à l’isolation. Le choix de l’isolant repose sur la nature de la toiture.

Par ailleurs, il est possible de laisser apparaître les poutres ou encore de les cacher dans la nouvelle structure. Lors des travaux, il est possible pour les propriétaires de faire installer des lucarnes ou encore des fenêtres de toit afin de laisser entrer la lumière naturelle. C’est d’ailleurs recommandé pour ceux qui disposent d’un toit en pente. Bien que ces ouvertures promettent des avantages, il est toujours important de respecter le style régional quant aux modes d’ouvertures et le choix de matériaux.

Inclure l’isolement de la pièce et du sol

Les travaux liés à l’aménagement des combles demandent souvent d’autres travaux comme l’isolement du sol et de la pièce concernée.

Pour le sol, par exemple, si l’on souhaite conserver un plancher ancien, il est nécessaire de l’isoler avant tout. Il est nécessaire d’y appliquer des dalles isolantes en laine de roche avant la pose d’un parquet. Autrement, il est possible de toucher le plafond de la pièce du dessous par la mise en place d’une laine minérale sous une finition en plaques de plâtre. Ce qui fait donc que l’intervention peut être réalisée soit sur le dol de l’un ou le plafond de l’autre, car les travaux se doivent d’être réalisés obligatoirement entre les deux étages. Malgré tout, tout dépendra de la hauteur disponible. Mais il est notamment possible de couvrir le sol d’un parquet flottant pour un meilleur rendu.

L’isolation du toit reste indissociable de l’aménagement des combles. Mais il est nécessaire de respecter les normes afin de bénéficier d’un crédit d’impôt sur la mise en œuvre et les matériaux. Ce qui veut dire donc qu’il est nécessaire d’opter pour des matériaux ayant une résistance thermique élevée doit un indice R de 5 au minimum. Ce qui permettra également de réaliser des économies d’énergie importantes. Là encore, pour pouvoir bénéficier du crédit d’impôt, l’idéal serait de faire appel à une entreprise de rénovation bien qualifiée.