Quand vient l’automne, il faudra penser à rallumer le feu pour le chauffage de son coin salon. Cependant, il est nécessaire de vérifier quelques points pour une meilleure utilisation, notamment le ramonage. Il s’agit d’une opération indispensable pour les possesseurs de cheminée. Bien qu’il procure des avantages inouïs, des normes de sécurité doivent être respectées. Découvrez les détails ci-dessous.

Les avantages de procéder au ramonage de sa cheminée

Le ramonage est une opération à envisager lorsqu’on dispose d’une cheminée. Il doit être réalisé très régulièrement afin de réduire la pollution et les risques d’intoxication au monoxyde de carbone. En plus de cela, il permet également de faire des économies d’énergie. Souvent, on remarque un dépôt de suie, des branches ou encore de la cendre sur la surface de l’échangeur. Cela peut engendrer un effet isolant qui occasionne une surconsommation de combustible. Le ramonage devient donc indispensable dans ce cas-là. Encore, le ramonage est aussi l’option la plus accessible pour éviter les risques d’incendie. Dans tous les cas, actuellement, la plupart des foyers optent pour la mise en place d’un poêle ou d’un appareil de chauffage pouvant être raccordé à la cheminée. Cette option permet notamment de faire des économies. Malgré cela, le ramonage régulier est une option à envisager pour les conduits de combustible à bois ou charbon.

Opter pour un professionnel qualifié

Le ramonage est une activité indispensable. Cependant, il nécessite l’intervention d’un professionnel du milieu. D’ailleurs, les dispositions du Règlement Sanitaire Départemental Type l’imposent fortement afin d’obtenir une preuve de l’entretien et aussi une facture. De ce fait, si vous avez une cheminée à entretenir, il est important de faire appel ce ramoneur expérimenté en Seine Saint Denis pour les travaux de ramonage de sa cheminée. Pour bénéficier d’un travail bien fait, l’idéal serait de se tourner vers un professionnel expérimenté d’au moins 3 années de travail dans le domaine. Pour faciliter la tâche au professionnel, l’idéal serait d’opter pour le printemps pour le ramonage, car les dépôts de suie et de fumée y sont encore secs. Ils sont beaucoup plus faciles à enlever durant cette période. L’automne est à éviter, car ils sont encore humides et coriaces.

Que dit la loi ?

Avoir une cheminée est une chose idéale pour chauffer l’habitation durant les périodes froides. Cependant, les possesseurs de cheminée ont des obligations à respecter. Ils doivent notamment procéder au ramonage régulier de leur cheminée. C’est sans doute pour une précaution de sécurité. Cela a été établi afin de respecter les obligations mises en place par le RSDT. Et ce, bien que la compagnie d’assurance ne l’impose pas. D’ailleurs, ce règlement stipule fortement un ramonage annuel de la cheminée. D’ailleurs, un certificat doit être délivré par un ramoneur qualifié après avoir attesté la « vacuité du conduit sur toute sa longueur ». Il faut donc dire que le ramonage est une réelle obligation.  Bien que les solutions sont nombreuses sur le marché, notamment les services d’un chauffagiste reconnu par les assureurs, l’opération de ramonage doit être effectuée par un technicien compétent.