L’année calendaire touche à sa fin, et déjà, de nombreux lycéens, voire étudiants du supérieur, doivent se tourner vers la prochaine année scolaire. Ainsi, les lycéens devront formuler leurs vœux sur Parcoursup 2021 entre le 20 janvier et le 11 mars. Du côté des étudiants, la période à venir à celles des partiels, et pour beaucoup une réelle remise en question sur le cursus choisi pour leur première année. En effet, de nombreux étudiants estiment s’être trompés d’orientation post-bac. Et de fait, trouver son orientation n’est en rien une chose facile. Pour certains, il est même particulièrement complexe de faire un choix de parcours d’étude et de parcours professionnel. C’est votre cas ? Découvrez quelques conseils pour trouver votre orientation !

Faites la liste de vos envies… de vos « contre envies »

On a coutume de dire que définir un plan d’orientation ou un projet professionnel est un peu comme construire son projet de vie. C’est mettre beaucoup de stress sur vos épaules sachant qu’il n’est jamais trop tard pour se réorienter et changer de voie. Néanmoins il s’agit d’une question sérieuse à laquelle vous êtes seul à pouvoir répondre.
Pour cela, posez-vous et listez vos envies : qu’aimez-vous faire ? Qu’est-ce qui vous anime ? Qu’est-ce qui vous passionne ? Quelles sont vos valeurs ? A quels métiers avez-vous déjà songé ? Sont-ils en adéquations avec vos envies ?
Et à l’inverse quelles sont « vos contre-envies » : que n’aimez-vous pas faire ? Qu’est-ce qui vous bloque ? Qu’est-ce qui vous répulse ? Soyez assurés que cette liste est tout aussi importante que celle de vos envies.

Allez à la rencontre et échangez avec des professionnels

L’une des principales difficultés lorsqu’il faut choisir son orientation est l’inconnu. On peut en effet avoir des rêves, des envies, mais être complètement dans le flou sur la réalité des études et des métiers auxquels elles conduisent. Pour lever le brouillard, les meilleures ressources sont les hommes et les femmes qui travaillent déjà dans le secteur qui vous intéresse.
Renseignez-vous dans votre entourage, des amis de vos parents ou de vos proches exercent peut-être un métier qui vous intéresse. Et si ce n’est pas le cas, n’hésitez pas à participer à des salons professionnels, à y rencontrer des entrepreneurs, à y suivre des conférences. Profitez des salons d’orientation pour vous renseigner sur les formations proposées dans les secteurs concernés.

Faites-vous accompagner par un conseiller d’orientation

Beaucoup de lycéens se sentent seuls dans leurs démarches pour trouver son orientation scolaire. Les parents ne sont pas toujours à même de les accompagner dans leur réflexion. Parfois ils voudraient même imposer leur choix ou leur propre vision d’avenir à leurs enfants. Or c’est de votre orientation dont il s’agit.

Les conseillers d’orientation sont des professionnels qui pourront apporter un regard neutre sur vos désirs, vos envies, vos capacités. Ils pourront par exemple vous faire passer un test de personnalité afin d’identifier les forces qui vous animent et les mettre en adéquation avec un projet d’orientation et un projet professionnel adapté à votre profil.

Se tromper d’orientation n’est pas une fatalité

Malgré les rencontres avec votre conseiller d’orientation, malgré les réflexions engagées dans le cadre de Parcoursup, vous être en première année postbac et pensez vous être trompé d’orientation ? Rassurez-vous, ce n’est pas une fatalité. Selon le magazine Studyrama, pas moins de 40% des étudiants poursuivent leur 1re année avec un cursus différent de leur voie initiale.
Ainsi, il existe parfois des passerelles en cours d’année, à l’issue du premier semestre, pour récupérer une autre filière sans attendre l’année suivante. Par ailleurs, des organismes vous proposent des cursus cours pour vous aider à construire votre projet d’orientation et votre projet professionnel. Vous avez validé votre première année, mais ne souhaitez pas poursuivre dans cette voie ? Rien ne vous empêche de tenter de faire valoir cette première année pour intégrer une deuxième année dans une autre filière.