Pour ceux qui souffrent d’une calvitie, l’une des meilleures solutions pour y remédier est : l’implant capillaire. Il existe une disparité de tarifs entre certaines cliniques en France et d’autres à l’étranger. Ces centres ont leurs petits secrets pour proposer aux clients des coûts très avantageux. Quel prix faut-il débourser pour cette opération ? Ce guide vous en dira davantage.

Les critères de variation du prix

Le tarif d’un implant capillaire dépend de plusieurs facteurs. En effet, la calvitie touche différemment chaque personne. Elle peut être à un stade critique chez un individu comme elle peut être moins avancée chez un autre.

L’envergure de l’opération

Il est primordial de déterminer la gravité de la calvitie avant de prévoir une éventuelle opération. Les greffons exploités pour l’intervention sont issus du patient même sur qui la greffe est faite. Ces cheveux sont extraits sur la face arrière du crâne étant donné que sur cette partie, ils ne disparaissent jamais et repoussement rapidement. Les cheveux sont ainsi recueillis avec leur follicule et greffés sur la zone qui doit être regarnie. Ce qui est intéressant avec cette intervention est que les greffons ne sont pas rejetés dans la mesure où ils proviennent du patient lui-même. L’avantage en plus est qu’ils repoussent de façon naturelle au vu de l’adaptation à leur milieu. Le tarif de l’implantation peut varier de 3000 à 4000 euros et grimper jusqu’à 15000 euros selon l’importance de l’opération.

Les méthodes utilisées pour l’intervention

Le FUT (Follicular Unit Transplant) ou transplantation d’unité folliculaire est une technique qui s’applique sur une période de deux à trois heures. Il consiste au prélèvement d’environ 1500 cheveux à réimplanter sur les zones dégarnies. Le FUE (Follicular Unit Extraction) ou extraction d’unité folliculaire peut prendre environ entre 5 à 10 heures de temps. Cette méthode est assez complexe et elle revient plus chère. Le FUE peut faire approximativement 15000 euros. Un tarif aussi onéreux s’explique par la complexité de l’intervention et de sa durée.

Quant à la méthode FUT, il est possible de débourser entre 2000 et 7000 euros. De façon générale, dans les centres ou cliniques, les coûts sont définis en fonction de la notoriété du centre, de la méthode, de l’ancienneté du chirurgien et le matériel médical. Par ailleurs, afin d’attirer la clientèle grâce à certaines politiques régionales à but lucratif, certaines zones géographiques proposent des tarifs plus avantageux que d’autres régions. Cette forme d’opération est relativement remboursable par la sécurité sociale lorsqu’elle est conditionnée à une chirurgie réparatrice. Si vous souhaitez avoir plus d’informations sur cette opération, consultez le site lesgreffesdecheveux.fr.

La particularité de cette opération en France

Lorsque vous faites une intervention de greffe de cheveux, vous ne payez pas que l’implant en partie. Vous additionnez tout un ensemble de charges qui font augmenter le tarif. En France, le coût de la vie et les charges en générale sont importantes. Premièrement, la TVA, elle est de 20 %. Cela contribue notamment à augmenter le prix. Cette TVA est surtout récente car elle est apparu dans les quelques dernières années dans le domaine de la chirurgie esthétique.

Deuxièmement, les charges des salaires sont importantes en France surtout sur le personnel qualifié et cela a un impact sur le coût des séances. Elles peuvent durer entre 6 et 8 heures dans la journée, ce qui peut également causer des frais et des heures supplémentaires payées plus chères.