Le mot ostéopathie provient des deux mots grecs « ostéone », qui signifie structure, et « pathos », qui signifie douleur. Elle repose donc sur le concept que la structure du corps affecte son fonctionnement dans son ensemble. En clair, le corps fonctionne comme un tout. Par conséquent, s’il y a un problème ou une restriction dans une partie du corps, toutes les autres parties sont affectées d’une manière ou d’une autre.

L’ostéopathie utilise des techniques manuelles douces pour lever ces restrictions afin que le fonctionnement naturel puisse s’ensuivre et que la douleur soit diminuée, voire éliminée. Pour bénéficier des bienfaits de cette médecine alternative, vous pouvez faire venir un ostéopathe à domicile ou prendre rendez-vous auprès d’un cabinet spécialisé.

L’ostéopathie : une thérapie non invasive

Le docteur américain Andrew Taylor Still a développé le concept de l’ostéopathie. Il fut découragé par la médecine conventionnelle après avoir perdu quatre de ses enfants à cause de certaines maladies en 1864. Il chercha alors une approche pratique et non invasive de la médecine, qu’il nomma ostéopathie. Actuellement, c’est une thérapie reconnue et les patients ont le choix entre le recours à un osteopathe a domicile et la prise de rendez-vous en cabinet.

Le traitement ostéopathique vise à restaurer une santé optimale en traitant la véritable source de la douleur ou de la maladie, et pas seulement les symptômes. L’ostéopathie comprend trois principales méthodes de traitement : l’ostéopathie structurelle, l’ostéopathie crânienne et la manipulation viscérale. La prise en charge consiste à comprendre comment ces trois systèmes s’influencent mutuellement et à combiner les bonnes techniques de traitement pour obtenir un résultat plus que satisfaisant.

Les méthodes de traitement ostéopathique

L’ostéopathie structurelle

Les techniques structurelles mobilisent les articulations et soulagent les tensions dans les muscles, les ligaments et les fascias. Un fascia est un système continu de tissu conjonctif qui entoure toute la structure du corps, y compris les poumons et les organes digestifs. Il peut se contracter ou adhérer à d’autres structures suite à une mauvaise biomécanique, une mauvaise posture, en cas de blessure ou encore de traumatisme. En raison de sa nature continue dans tout le corps, une zone de tension fasciale comme une cicatrice peut créer de la douleur et de l’inconfort. Les techniques structurelles aident à régler ces problèmes, ainsi qu’à améliorer la fonction nerveuse et la circulation.

L’ostéopathie crânienne

L’ostéopathie crânienne est basée sur le concept de Sutherland selon lequel les os du crâne ne fusionnent pas avec l’âge et des micromouvements se produisent au niveau des sutures. Lorsque le liquide céphalo-rachidien (LCR) est produit dans le cerveau, celui-ci se dilate. Cela crée une tension sur la dure-mère qui l’entoure, faisant bouger les os du crâne selon un schéma rythmique. La tension dans la dure-mère à une extrémité est transmise le long de la moelle épinière à l’autre extrémité, provoquant également un mouvement rythmique du sacrum. La thérapie cranio-sacrée peut avoir un effet profond sur le corps en améliorant la circulation de tous les fluides corporels, en calmant le système nerveux et en supprimant les formes de tension partout dans le corps.

La manipulation viscérale

La manipulation viscérale est basée sur le principe que les organes ont normalement une mobilité en réponse au mouvement du corps et aux fonctions corporelles naturelles. Les restrictions causées par des chirurgies, des cicatrices, des infections, des articulations immobiles et une altération de la conduction nerveuse affectent le fonctionnement des organes. L’ostéopathie propose des techniques de traitement douces pour les organes et le fascia qui les soutient. Elles peuvent améliorer la fonction en rétablissant un mouvement approprié. De plus, l’ostéopathe à domicile ou en cabinet effectue toujours un diagnostic avant de procéder à un traitement sur-mesure.