Très adoptés et connus dans de nombreux domaines, les emballages isothermes sont un moyen efficace à adopter pour un transport assuré des produits. D’ailleurs, c’est l’option idéale pour mieux conserver les produits fragiles afin de les protéger de leur qualité.

Ce qu’il faut savoir sur un emballage isotherme

Ce type d’emballage se compose de trois couches différentes qui se complètent les unes des autres. Leur objectif, c’est de maintenir au mieux une température constante afin de sauvegarder l’intégrité du produit transporté. En d’autres termes, l’emballage isotherme assure la qualité du produit en veillant à maintenir stable toutes ses propriétés. C’est la raison pour laquelle, certaines sociétés ou particuliers optent pour l’utilisation de bac isotherme, une solution très pratique pour transporter des produits alimentaires, mais surtout pharmaceutiques. Par ailleurs, il faut aussi savoir que ce genre d’emballage est fabriqué de façon spécifique. Autrement dit, la température extérieure ne s’interfère en aucun cas avec celle de l’intérieur.

Ainsi, que l’on passe par une zone géographique à basse température à une autre à forte température, cela ne peut pas affecter le produit transporté. On pourra transporter en toute sécurité des produits frais, sans les endommager. C’est sa particularité par rapport aux emballages classiques. Aussi, ce qui est intéressant et très pratique avec les sacs isothermes, c’est qu’ils sont tout à fait réutilisables. Il suffit de le conserver au congélateur durant quelques heures. Cela offre ainsi aux utilisateurs la possibilité de faire des économies en plus. De plus, cela assure une bonne démarche écologique et participe à protéger l’environnement.

Comment faire le bon choix d’emballages pour ses produits ?

Pour commencer, il est important de savoir que le choix d’emballage isotherme est important pour augmenter la durée de protection du produit transporté. Par exemple, pour un centre hospitalier, utiliser un emballage réutilisable est la meilleure solution. Comme celui-ci effectue des expéditions interservices de façon quotidienne, il a intérêt à opter pour cette option. Quant aux petites entreprises de biotechnologies, c’est de façon ponctuelle qu’elles expédient des prélèvements. L’idéal pour elles, c’est de se tourner vers des contenants isothermes à une seule utilisation. Aussi, la phase de préparation de l’emballage doit être prise en compte. Effectivement, lorsqu’on doit expédier de grandes quantités de produits thermosensibles, le temps de préparation est réduit dans le cas où on pourrait insérer de manière directe la palette de produits.

C’est par exemple le cas de la caisse-palette isotherme. Par ailleurs, il faut également savoir que les produits de santé thermosensibles disposent de propriétés thérapeutiques importantes. Il est donc essentiel qu’elles soient préservées jusqu’à ce que les médicaments soient administrés au patient. De ce fait, il est impératif de garantir leur transport. Pour cela, il faut veiller à les transporter en fonction d’une plage de température définie par l’AMM. En d’autres termes, les produits sont à transporter soit congelés, soit frais, soit à température dite ambiante. Cependant, les plages de conservation les plus utilisées pour ce genre de produits sont +2/+8°C ou +15/+25°C. En passant, il faut réduire la consommation de carboglace dans l’emballage pour veiller à avoir un produit sain à destination