Ces dernières années, le recours aux soins dentaires à l’étranger intéresse beaucoup de Français. Bon nombre d’entre eux ont déjà franchi le pas. En effet, les soins dentaires font partie des prestations les plus convoitées à l’étranger. Pourtant, partir en tourisme dentaire nécessite quelques préparations.

Recourir à une agence spécialisée

Pour pouvoir bénéficier des soins de qualité, il est important de bien choisir le pays de destination. Concernant les soins dentaires, les pays les plus convoités sont l’Espagne et la Hongrie. Les cliniques dentaires dans ces deux pays disposent d’un cahier de charge très strict. De plus, elles respectent les normes établies en Europe en termes d’asepsie et d’hygiène. Parmi les cliniques dentaires les plus réputées nous avons sélectionné pour vous les 4 meilleures à savoir El Cedro Tenerife, El Cedro Barcelone, Kiralydent et Mercz dental.

La première chose à faire avant de se faire soigner les dents à l’étranger est de se tourner vers une agence spécialisée dans ce genre de voyage. Cette dernière sera à même de vous assister durant toutes les procédures et de vous donner des conseils. Opter pour une agence spécialisée vous assure également un soin de qualité et des garanties notables.

Comparer le standing des cliniques

Si vous projetez de vous faire soigner les dents, il est conseillé de vérifier la qualité des matériaux et des infrastructures des cliniques. De nos jours, plusieurs cliniques proposent des soins à des prix très bas sans se soucier de la qualité des soins. De ce fait, il est nécessaire de contrôler certains éléments. Il s’agit principalement du respect des normes d’hygiène, de la marque des matériaux utilisés (implants, prothèse, …), du suivi post-traitement, etc.

S’informer sur les compétences et les diplômes des praticiens

Étant donné que la santé des dents est délicate, il faut prendre le temps de se renseigner sur les compétences et les qualifications de votre médecin. Assurez-vous que le personnel médical dentaire dispose des compétences et des savoir-faire requis pour votre opération. Pour ce faire, informez-vous sur ses études antérieures, ses spécialités, ses nombres d’années d’expérience, etc. En procédant ainsi, vous serez à l’abri des mauvaises surprises.

Renseignez-vous sur le système de remboursement et les garanties

Si les soins sont dispensés dans un des pays de l’Union européenne, vous pouvez bénéficier de la prise en charge de l’Assurance maladie française et de votre mutuelle si vous en avez pris une. Le taux de remboursement dépend de la hauteur de vos droits, du type d’intervention, des matériaux utilisés, de clauses signées dans le contrat d’assurance mutuelle, etc.

Pour les soins qui sont réalisés dans un pays en dehors de l’Union européenne, l’Assurance maladie ne prend en charge que les urgences et les imprévus. Pour obtenir votre prise en charge, vous devez présenter des pièces justifiant le paiement et les factures de vos soins. Dès votre retour en France, votre dossier sera examiné pour déterminer le taux de prise en charge qui est estimé sur la base des tarifs français.

N’oubliez pas de vous renseigner sur les garanties proposées après l’opération, par exemple en cas de rejet d’implant, en cas de complications, etc.