La gestion de l’environnement de travail nécessite parfois qu’on y réalise des cloisonnements. Pour qu’un cloisonnement apporte plus les bienfaits visés par la séparation des espaces que les inconvénients du confinement, il y a des conditions à remplir, des astuces à connaître.

Des qualités d’environnement de travail à préserver

L’effet de confinement est certes à éviter lors du cloisonnement d’un espace, mais l’isolation sonore est aussi un des buts de ce dernier. Pour concilier les deux objectifs, le principe consiste à faire obstacle aux nuisances sonores sans pour cela altérer la vue et l’entrée de la lumière dans l’espace cloisonné. L’astuce correspondant consiste à utiliser une cloison vitrée ou semi-vitrée et dont la hauteur va jusqu’au plafond. Une cloison pour le rangement par contre peut être pleine mais dans ce cas, un ajout d’éclairage intérieur va être nécessaire. Un vrai spécialiste de l’aménagement d’espaces de travail saura toujours vous conseiller la meilleure installation pour rangement, comme la cloison industrielle, qui optimiserait votre aménagement.

Une seule cloison pour un maximum d’utilisations

Quand les petites dimensions d’un local l’exigent, une seule cloison peut être utilisée pour atteindre plusieurs objectifs. Ces objectifs peuvent être à la fois la séparation de deux volumes et la création d’un couloir d’entrée. Pour cela, il suffit de créer la première cloison en dessinant un petit couloir à partir de la porte d’entrée puis de l’étendre vers une pièce disposée et configurée comme on veut pour la réception par exemple. Cela fait automatiquement de la zone restante une autre pièce qui communiquera avec la première grâce à une ouverture. Le degré de confidentialité souhaitée pour chaque volume imposera à la cloison d’être vitrée, semi-vitrée ou pleine. L’utilisation d’une cloison amovible ou d’une cloison mobile est envisageable aussi.

Ne pas négliger la décoration

Les objectifs de fonctionnalité ne doivent pas vous faire oublier que l’espace de travail est un espace de vie à égayer pour la santé psychologique de ses occupants. Cela signifie que la personnalisation de chaque cloison et de chaque volume par la décoration ou par la mise en place de dispositifs d’embellissement est à privilégier. Qu’il s’agisse de jouer sur les couleurs, d’imprimer des graphiques et des messages qui évoquent vos valeurs ou de placer des outils d’éclairage ou d’aération, tout est bon pour assurer le bien-être des individus qui auront à y passer du temps.
Parce qu’il a un caractère modulable et est facilement configurable pour obtenir les qualités recherchées dans un séparateur d’espace, le cloisonnement apparaît comme la solution idéale pour l’aménagement de certains petits espaces de travail. N’oubliez seulement pas de l’égayer pour le bien-être des travailleurs.