L’expert-comptable a le droit d’exercer une variété de missions au sein des entreprises. D’ailleurs, la loi le stipule clairement. Cependant, ces tâches devront assurer le développement de la vie d’une entreprise, d’une collectivité locale ou encore d’une association. La présentation des comptes annuels est d’ailleurs la plus connue parmi les responsabilités d’un expert-comptable. Toutefois, d’autres missions importantes sont également à tenir en compte. Zoom sur les principales fonctions d’un expert-comptable.

 

Présentation des comptes annuels de l’entreprise

La mission principale de l’expert-comptable se rapporte souvent à la révision et appréciation de la comptabilité de l’entreprise afin d’attester la régularité et la sincérité de ses comptes annuels. Il doit, dans tous les cas présenter une parfaite transparence dans les comptes. Dans le cadre de cette mission, le dirigeant de l’entreprise délègue à un cabinet d’expert comptable la tenue intégrale de la comptabilité de l’entreprise. Il s’agit donc ici de l’externalisation de la comptabilité. Pour réaliser cette mission, l’expert-comptable établira dans ce cas une bonne organisation comptable et administrative.

Cette démarche vise surtout à grouper les pièces comptables et réaliser leur saisie comptable, distinguer les comptes de tiers ainsi que la présentation des comptes annuels, notamment le bilan et le compte de résultat ou annexe. En plus de cela, le comptable sera amené à réaliser la tenue de comptabilité avec la participation de l’entreprise, selon les tâches à réaliser et les travaux à effectuer. Pour mener à bien cette action, l’expert-comptable a l’obligation de déterminer une grille de répartition des tâches entre les deux parties. Apparemment, l’entreprise saisit souvent les pièces comptables et l’expert procède à la surveillance et la révision comptable.

Examen limité des comptes annuels

Il faut tout d’abord préciser que cette mission n’a rien à voir avec un audit de compte. L’expert-comptable est seulement amené à présenter une attestation prouvant qu’il n’a constaté aucun élément remettant en cause la transparence et la régularité des comptes annuels. Il précisera également la situation financière, l’image fidèle du patrimoine et aussi le bon résultat de l’entreprise à la clôture de l’exercice.
Sachant le domaine d’activité de l’entreprise et son métier, l’expert prendra connaissance de la société, étudiera les procédures appliquées et rassemblera un grand nombre d’éléments importants comme l’examen analytique, le contrôle sur les pièces ainsi que les entretiens. Tout y est pour mener à bien cette mission plus ou moins délicate.

La fonction d’audit contractuel par l’expert-comptable

La mission d’audit contractuel est également un domaine d’intervention d’un cabinet d’expert-comptable. L’entreprise ou encore des tiers peuvent lui attribuer cette tâche. Cette dernière consiste, notamment à réaliser une grande variété de contrôles et d’analyses. Elle est plus ou moins identique à celle d’un commissaire aux comptes, qui est une mission d’audit légal.
Pour ce faire, il procède donc à l’usage des techniques de sondage, aux vérifications matérielles en tant qu’observation physique et aux recoupements externes comme une lettre de confirmation directe. Le but de cette mission est surtout de pouvoir délivrer une attestation de sincérité. Ce document exprimé d’une manière positive certifie en clair que les comptes audités sont réguliers et sincères donnant une image fidèle du patrimoine, de la situation financière et du résultat des opérations de l’entité.

Les prestations accessoires de l’expert-comptable

À part les missions principales au sein d’une entreprise, l’expert-comptable peut également réaliser d’autres missions accessoires. Malgré la nomination de ces tâches, elles doivent être liées avec les travaux comptables. Généralement, les missions accessoires visent à fournir des consultations sur plusieurs domaines : comptables, sociaux, juridiques, etc. Elles peuvent également avoir pour objectif de réaliser une assistance administrative ou encore d’effectuer des études ou travaux d’ordre économique, statistique ou financier.
De par l’importance de ces éléments au sein de l’entreprise, celle-ci fait appel à l’expert-comptable pour mener à bien ses activités. Dans l’exercice des prestations accessoires, le spécialiste est amené à établir des déclarations fiscales, bulletins de paie, la rédaction de contrats de travail, déclaration de charges sociales ou encore la rédaction d’actes juridiques. Ci-dessous, nous allons voir une mission accessoire ponctuelle pouvant être réalisée par le comptable.

Missions accessoires, accompagnement dans la création d’entreprises.

Pour la démarche de création d’une entreprise, l’expert-comptable joue un rôle prépondérant. Connaissant son métier, il saura dévoiler sa capacité de maîtrise des notions fiscales, juridiques, etc. Pour la prise de décisions, qui s’avère être crucial, il saura poser le pour et le contre. Ce qui permettra au chef d’entreprise de prendre les bonnes décisions. On comptant donc sur l’expertise comptable, le chef d’entreprise saura faire un bon choix quant à la forme juridique puisque chaque structure peut présenter des atouts et des inconvénients.
Grâce à l’expert-comptable, le dirigeant peut optimiser sa situation sur le plan social, notamment en matière de cotisation à l’assurance retraite, protection sociale ou encore l’assurance chômage. À part ces actions, d’autres points sont également indispensables et nécessitent l’aide de l’expert comptable, à savoir le choix d’un régime fiscal, l’obtention de financement ou d’aides supplémentaires comme l’ACRE ou NACRE, la mise en place d’un business plan, etc. Bref, l’expert-comptable dispose de tous les atouts pour que les dirigeants puissent prendre les bonnes décisions en matière de création d’entreprises.