Il va sans dire que la fidélisation des donateurs est une composante essentielle de la pérennité de toute organisation à but non lucratif. Bien que l’acquisition de donateurs (le rythme auquel vous augmentez votre base de donateurs en attirant de nouveaux donateurs) soit importante pour augmenter les recettes de chaque campagne, de nombreuses organisations à but non lucratif, en particulier les plus petites ou les plus jeunes, négligent l’une des stratégies de développement les plus efficaces qui existent, à savoir la fidélisation des donateurs.

L’un des moyens d’y parvenir est de stimuler la rétention. Voyons quelques mesures que vous pouvez prendre pour augmenter votre taux de fidélisation :

Sonder vos donneurs

Bien que votre base de données ou votre plateforme de gestion des donateurs doive pouvoir générer des rapports incluant votre taux de fidélisation des donateurs, compléter ces données par des informations qualitatives est la seule façon de développer des stratégies d’amélioration réalisables. Les enquêtes auprès des donateurs sont un moyen inestimable (et direct) d’en apprendre davantage sur la capacité de votre organisation à attirer et (surtout) à fidéliser ses donateurs. Et les plateformes d’enquête en ligne ont permis d’atteindre plus facilement que jamais les donateurs et d’utiliser les informations qu’ils fournissent sans noyer votre équipe dans les données. Considérez donc ces stratégies d’enquête :

  • Élaborer un calendrier d’enquête annuel : réalisez une enquête annuelle auprès de tous vos donateurs pendant la période la plus chargée de l’année et envoyez des enquêtes plus ciblées à des groupes de donateurs plus restreints sur une base trimestrielle ou semestrielle.
  • Créez une page d’enquête en ligne et créez un lien vers celle-ci dans vos e-mails de confirmation de don. Les réponses des personnes qui ont décidé de soutenir votre organisation avec leur argent sont inestimables, surtout s’il s’agit d’un donateur qui n’a pas fait de don auparavant.
  • Concentrez-vous sur la mesure de l’impact : demandez aux donateurs de réfléchir aux raisons pour lesquelles ils apprécient le travail de votre organisation et aux types de programmes —qu’ils trouvent les plus (ou les moins) intéressants.
  • Créez plusieurs versions de votre enquête pour différents publics. Par exemple, vous pourriez avoir une version pour les nouveaux donateurs, une autre pour les donateurs mensuels et une troisième pour les donateurs qui ne sont plus en service ou les donateurs potentiels.

Lorsqu’elles sont intégrées de manière réfléchie dans votre stratégie globale d’engagement des donateurs, les enquêtes auprès des donateurs peuvent être extrêmement utiles pour générer des mesures de satisfaction clés et fournir des informations exploitables.

Favorisez  les messages centrés sur l’être humain

Les organisations à but non lucratif ont depuis longtemps compris qu’une communication efficace est un facteur clé pour inciter les nouveaux donateurs à s’engager dans leur travail. Mettre un visage humain sur votre mission et raconter des histoires réelles qui ont un impact peut fournir aux donateurs actuels et anciens une puissante incitation émotionnelle et sociale à donner.

Dans le même temps, ne soyez pas trop accroché au type de récit que vous comptez utiliser pour attirer et fidéliser vos donateurs. Et n’oubliez pas de souligner la pertinence de votre travail pour vos donateurs actuels et leur lien émotionnel avec ce travail.